Les trois méridiens Yin des bras

Pendant les vacances, nous avons fait une séance de Qi Gong un peu particulière. En effet, j’avais amené des planches d’acupuncture et nous avons observé le trajet des méridiens dont je vous parle si souvent. Comme tout le monde n’a pu être présent au cours, voici un petit récapitulatif de ce que nous avons dit. Ceci dit, cela peut également être utile à toute personne !

Mon objectif, ici, n’est pas de décrire en détail les différents points et le trajet précis de chaque méridien. Il y a, sur ce sujet, beaucoup de choses déjà écrites et vous trouverez plein de documents sur internet. L’idée, ici, est d’avoir un aperçu du trajet général des méridiens afin que vous ayez une idée de ce que vous stimulez quand vous pratiquez vos mouvements de Qi Gong.

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que lorsqu’on parle des 12 méridiens du corps, on parle en fait des 12 méridiens principaux, liés aux organes. Car il existe en fait d’autres méridiens : les 8 vaisseaux extraordinaires. Mais je vais surtout vous parler des 12 méridiens principaux. Ceux-ci se répartissent en 6 méridiens yin et 6 méridiens Yang. Et il y a encore une subdivision : parmi les 6 méridiens yin, 3 se trouvent dans les bras et 3 dans les jambes, et il en est de même pour les méridiens yang.

Donc pour résumer : 3 méridiens yin et 3 méridiens yang dans chaque bras, et 3 méridiens yin et 3 méridiens yang dans chaque jambe.

Aujourd’hui, je vais vous parler plus précisément des 3 méridiens Yin des bras. Il s’agit des méridiens des poumons, du cœur et du maître cœur (l’enveloppe protectrice du cœur correspondant au péricarde). En observant le schéma, vous pouvez constater que tous trois démarrent dans la poitrine, circulent le long intérieur du bras et se terminent au bout des doigts : le pouce pour le méridien des poumons, le majeur pour le méridien du maître cœur, et l’auriculaire pour le méridien du cœur. Si vous vous souvenez bien, c’est dans ce sens que l’on masse nos bras pendant l’auto-massage : on descend par l’intérieur des bras.

Observons d’un peu plus près ces méridiens.

Si l’on prend le méridien des poumons, il démarre dans le creux qui est situé sous la clavicule. Vous pouvez stimuler régulièrement ce point par des vibrations en le tapotant avec votre poing ou vos doigts afin de tonifier votre énergie et renforcer votre système immunitaire. Le méridien passe également par l’intérieur de l’épaule. Il est donc intéressant de pratiquer régulièrement des rotations des épaules afin d’ouvrir le méridien et laisser l’énergie circuler plus librement à l’intérieur, afin que l’énergie ne reste pas « coincée » dans l’articulation. Il y a un autre point intéressant : positionnez un doigt sur votre poignet dans l’alignement de votre pouce et bougez votre poignet. Vous sentirez sous votre doigt un petit creux s’ouvrir et se fermer : vous êtes sur un point d’acupuncture du méridien des poumons. Là aussi, vous pouvez régulièrement pratiquer des rotations des poignets pour laisser l’énergie circuler plus facilement. Enfin, le méridien se termine à l’angle de l’ongle du pouce. Vous pouvez masser et stimuler ce point.

Observons maintenant le méridien du cœur : il démarre sous l’aisselle. Il est facile à trouver : c’est le seul point à cet endroit du corps et il est souvent sensible voire douloureux. C’est un point intéressant à masser pour lutter contre la dépression. C’est aussi pour cela que, dans la posture Wuji, on demande toujours à avoir les aisselles ouvertes, afin que le 1er point du cœur ne soit pas fermé. Tout comme le méridien des poumons, celui du cœur descend et passe par le poignet. Positionnez un doigt sur celui-ci dans le prolongement de votre auriculaire. Bougez votre poignet et, à nouveau, vous sentirez un creux sous votre doigt : c’est un point d’acupuncture du cœur. Le méridien se termine sur l’auriculaire à l’angle de l’ongle. Lorsque vous avez un grand moment de stress, vous pouvez stimuler ces deux points (auriculaire et poignet), sur chaque main, pendant 2 à 3 min, cela vous aidera à vous calmer.

Enfin, le 3ème méridien Yin des bras est celui qui passe au centre, c’est le méridien du péricarde appelé également maître cœur. Sa fonction est de protéger le cœur. Lui aussi passe par le poignet, au centre intérieur. Ce point là est également intéressant à masser en cas de stress, en complément de ceux du cœur.

Voilà. C’était un petit tour rapide des 3 méridiens Yin du bras. Mais ces connaissances sont suffisantes pour bien pratiquer le Qi Gong. On ne nous demande pas une connaissance précise des points. Ce qui nous intéresse c’est de savoir dans quelles zones ils circulent. Ainsi, lorsque je pratique des mouvements avec mes bras, je sais que je stimule l’énergie de mon cœur, de mes poumons et celle du péricarde.

Dans un prochain article, je vous parlerai des 3 méridiens Yang des bras, qui sont complémentaires et couplés avec les 3 méridiens Yin.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s