Yin et Yang

Aujourd’hui je vais vous parler d’un concept qui n’est pas toujours évident à appréhender (et encore moins à expliquer!!) : le Yin et le Yang. Il s’agit d’une notion assez complexe parce qu’elle englobe tous les aspects de la vie. Elle est aussi reliée à la notion des 5 éléments, dont je vous parle dans un autre article.

Pourquoi ai-je choisi d’aborder cette notion ?

Parce que le Qi Gong et le Taichi Chuan sont deux arts énergétiques chinois et que ce concept Yin-Yang est fondamental dans la pensée chinoise. Ainsi, en comprenant un peu mieux la philosophie chinoise, vous pourrez appréhender de façon plus profonde votre pratique.

En effet, lorsque nous pratiquons le Qi Gong ou le Taichi Chuan, dans tous nos mouvements nous cherchons à équilibrer les deux aspects Yin et Yang de notre corps, de notre énergie et de l’énergie qui nous entoure.

Allez, je me lance dans mon explication.
Tout d’abord, voici un dessin du concept Yin / Yang que beaucoup connaissent. On appelle ce schéma un « Taiji ». Je vais m’en servir pour illustrer mes propos.

Yin et Yang
Alors qu’est-ce que le Yin et le Yang ?

Le Yin et le Yang sont l’origine de la vie, la loi universelle de notre monde, la source de l’existence de tous les êtres. Le Yin et le Yang sont les deux facettes d’une même réalité. Chaque objet, chaque phénomène dans l’Univers se compose de deux aspects : le Yin et le Yang.

Ces deux aspects sont :

  • opposés,
  • complémentaires et indissociables,
  • croissants et décroissants,
  • en transformation continue,
  • et relatifs.

Avant de commencer à expliquer ces notions, il faut d’abord que je précise que, pour classifier deux éléments en Yin et Yang, il faut qu’il y ait une relation, un lien entre ces deux éléments. En effet, on comprend le lien entre le jour et la nuit quand on est dit que le jour est Yang par rapport à la nuit. Mais on ne peut pas dire que le jour est Yang par rapport à l’océan. Donc, quand on veut qualifier les deux aspects d’un phénomène, il faut que ces deux aspects soient liés.

Comment procéder pour qualifier quelque chose de Yin ou de Yang ? En général, ce qui est Yang est plutôt associé à la chaleur, la lumière, ce qui monte, ce qui est léger, robuste, extérieur, en activité. Et ce qui est Yin est plutôt associé au froid, l’obscurité, ce qui descend, ce qui est lourd, fragile, intérieur, en repos. Il existe d’autres critères de classification, je ne vous donne que les principaux.

Et maintenant, je vais tenter de vous expliquer les notions évoquées précédemment : Yin et Yang sont opposés, complémentaires et indissociables, croissants et décroissants, en transformation continue, et relatifs.

Ils sont opposés.

Si vous observez le schéma, le Yin est noir, le Yang est blanc. Mais on peut trouver d’autres exemples :

  • la lune est Yin, le soleil est Yang ;
  • la nuit est Yin, le jour est Yang ;
  • la Terre est Yin, le Ciel est Yang ;
  • l’eau est Yin, le feu est Yang ;
  • l’automne et l’hiver sont Yin, le printemps et l’été sont Yang ;
  • le féminin est Yin, le masculin est Yang ;
  • la droite est Yin, la gauche est Yang ;
  • la lenteur est Yin, la rapidité est Yang ;
  • le bas est Yin, le haut est Yang.

Et l’on pourrait trouver beaucoup d’autres illustrations de cette opposition.

C’est ce qui permet de différencier ce qui est Yin de ce qui est Yang. Il y a une opposition perpétuelle entre Yin et Yang et cette opposition, cette « lutte » permet de créer une dynamique entre les deux.

Malheureusement beaucoup réduisent ce concept à cette opposition et restent figés sur cette position. Mais Yin et Yang sont beaucoup plus complexes.

En effet, Yin et Yang sont opposés mais ils sont aussi indissociables et interdépendants l’un de l’autre.

C’est-à-dire que l’un n’existe que parce que l’autre existe. Reprenons nos exemples précédents : la nuit n’existe que parce que le jour existe. Ce que nous qualifions de nuit ne peut l’être que parce que nous avons le jour pour comparer. Le noir ne peut être qualifié de noir qu’en opposition au blanc. Le principe masculin ne pourrait pas exister s’il était seul et qu’il n’y avait pas de principe féminin pour opposer / comparer. Et il en est de même pour tous les aspects Yin et Yang.

Yin et Yang sont donc opposés et interdépendants mais ils passent également par des phases de croissance et de décroissance.

Reprenons notre schéma, nous pouvons remarquer que le Yang augmente progressivement (à la fois il « monte » et il « grossit »), arrive à son apogée puis décroît petit à petit. C’est la même chose pour le Yin. Tous les deux évoluent dans des phases cycliques, et il en est de même partout dans la nature : le soleil monte et augmente progressivement au cours de la journée, puis, après midi, il décroît tranquillement.

Yin et yang observent des cycles de croissance et de décroissance mais ils sont également en transformation continue.

Ce qui était Yin à un moment peut devenir Yang à un autre. Si vous observez à nouveau le Taiji, vous apercevez que quand le Yang est à son apogée (le plus large), à ce moment-là il décroît et se transforme petit à petit en Yin. Et inversement, quand le Yin est à son apogée, lui aussi décroît et se transforme petit à petit en Yang. Je m’explique un peu mieux en reprenant l’exemple précédent : le soleil monte puis redescend. Au moment où son cycle se termine, il pourrait recommencer directement un autre cycle. Mais ce n’est pas ce qu’il se passe. Au moment où le soleil est à son apogée, petit à petit, un autre cycle que le sien se met en place. Le cycle du soleil se transforme.

Ainsi rien n’est figé, n’est immuable. Tout est en mouvement perpétuel et se transforme à tout instant. Ce qui était Yin à un moment deviendra Yang ensuite et vice-versa. On peut en trouver plusieurs exemples autour de nous :

  • la nuit laisse place au jour ;
  • la lune laisse place au soleil ;
  • notre journée très active, où l’on bouge beaucoup va laisser la place au sommeil, moment de calme ;
  • l’hiver laisse la place au printemps et à l’été.

Rien ne reste éternellement Yang ou Yin, tout se transforme.

Nous venons donc de voir que les concepts Yin et Yang sont opposés, complémentaires et indissociables, croissants et décroissants, en transformation continue. Il me reste maintenant à expliquer en quoi ils sont relatifs.

La relativité dans le concept Yin / Yang est le fait que ce qui est Yang par rapport à quelque chose peut ne pas l’être par rapport à autre chose.

Ce n’est pas très clair alors je vais utiliser un exemple plus parlant je l’espère. Pensons à une journée où le ciel est gris et où il pleut de temps en temps. Si l’on compare par rapport à la nuit qui est Yin, alors notre journée est Yang. Mais si l’on compare notre journée grise et pluvieuse par rapport à une journée ensoleillée, alors notre journée est Yin. Vous me suivez ? Notre journée grise est Yang quand on la compare à la nuit mais elle est Yin quand on la compare à une journée ensoleillée. Cela veut tout simplement dire que lorsque vous qualifiez quelque chose de Yin ou de Yang, cela n’est valable que dans un contexte donné, à un moment donné, sous un aspect donné. Éclairez votre contexte d’une autre façon et la notion de Yin ou de Yang peut tout à fait se transformer.

Enfin, je voulais vous préciser un autre petit détail dont je n’ai pas encore parlé : rien n’est complètement Yin, rien n’est complètement Yang.

Si vous observez encore une fois le Taiji, vous pouvez remarquer que dans le Yang blanc il y a un point noir Yin et que dans le Yin noir il y a un point blanc Yang.

Vous commencez à saisir toute la difficulté de mon exercice d’aujourd’hui quand j’ai choisi de vous expliquer les notions de Yin et de Yang. Ce deux concepts présents partout autour de nous, à l’origine de toute chose sont tellement complexes à saisir car en perpétuel mouvement, transformation et relativité.

Comment ce concept s’incarne t-il dans la pratique du Taichi Chuan et du Qi Gong ?

Quand vous exercez un mouvement, si vous avancez, ce sera un mouvement Yang, si vous reculez, ce sera un mouvement Yin. Si votre mouvement est plutôt ascendant, il sera de nature plus Yang et s’il est descendant, de nature plus Yin. Si vous travaillez le côté gauche, vous travaillez le côté Yang, et si c’est le côté droit ce sera le côté Yin. Si vous pratiquez un mouvement ascendant vers la gauche, ce sera un mouvement Yang-Yang. Si c’est un mouvement ascendant vers la droite, au contraire vous intégrerez du Yin dans votre mouvement Yang, c’est-à-dire un mouvement Yang-Yin.
Si vous observez bien les mouvements que l’on vous enseigne, à chaque fois que l’on travaillera un aspect Yang, on travaillera ensuite l’aspect Yin. Ainsi, si l’on avance, ensuite on reculera, si l’on monte, ensuite on descendra, si on tourne à gauche, ensuite on tournera à droite, etc…

Ceci est très important, car cela nous permet de travailler les deux aspects d’une même réalité, de rééquilibrer le Yin et le Yang à l’intérieur de notre corps, donc faire circuler notre énergie et ainsi « engendrer la vie à l’intérieur de nous ». Car rappelez-vous la définition de base du Yin et du Yang : le Yin et le Yang sont l’origine de la vie, la loi universelle de notre monde, la source de l’existence de tous les êtres.

Et bien, maintenant, à vous de jouer ! Observez vos mouvements et essayez de qualifier s’ils sont plutôt de nature Yin ou plutôt de nature Yang. Mais surtout n’oubliez pas qu’ils sont en mouvement et transformation perpétuels, et que ce qui était Yin ou Yang à un moment donné ne l’est peut-être déjà plus !

Et si vous avez envie de découvrir un peu plus profondément toutes ces notions, je vous invite à pratiquer le Qi Gong de façon accompagnée grâce aux livre et vidéos que j’ai créés pour vous.

Recevez gratuitement ma Méditation de Qi Gong pour vous détendre et mieux dormir

Publié par Gwénaëlle MAY

Enseignante de Qi Gong et praticienne de soins individuels énergétiques.

10 commentaires sur « Yin et Yang »

    1. Le côté droit est Yin et le côté gauche est Yang. Le féminin est yin, le masculin est yang. Je sais que, parfois, dans certaines écoles, on enseigne l’inverse, concernant la droite et la gauche. Je pense que c’est une interprétation différente des philosophies.

      J’aime

Répondre à Gwénaëlle MAY Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :