culture chinoise

2022 – année du Tigre d’Eau

Le 01 février 2022, c’est le nouvel an chinois. En effet, comme vous le savez, le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire, qui suit les phases de la lune et du soleil. Chaque année, le nouvel an a donc lieu quelque part entre le 21/01 et 20/02. Et en cette année 2022 pour nous, le nouvel an chinois a lieu le mardi 01 février et nous entrons dans l’année chinoise 4721. Si vous voulez en savoir plus sur les traditions chinoises à l’occasion du nouvel an, vous pouvez lire l’article que j’ai écrit à ce sujet en cliquant ici.

Chaque année chinoise est également reliée à un signe astrologique. Et en 2022, nous entrons dans l’année du Tigre d’Eau. Qu’est-ce que cela signifie ?

Le Tigre est un animal connu pour sa puissance et son audace, il est courageux, impulsif et solidaire. L’élément Eau est lié à la sensibilité, à la créativité et à l’ouverture au changement. Si on relie le tout, cela nous donne une année synonyme de changements imprévus et d’évolutions, une année faite pour l’action audacieuse, mais également une année de tensions, de rébellions et d’imprudence.

D’après Maître LIU He, maître de Qi Gong et maître de Feng Shui, l’année 2022, année du tigre, va donc apporter des dangers (avec la colère et les tensions) mais également beaucoup d’opportunités. Il sera très important de rechercher les opportunités et d’avoir l’œil perçant du tigre pour les attraper. 2022 est vraiment l’année pour réparer son Qi et sa santé. Il sera important de travailler un maximum ces deux aspects afin de bénéficier du « flux magique » de 2022 et donc des magnifiques opportunités de cette année. Sinon on peut courir le risque de tomber dans l’aspect « danger » au lieu de l’aspect « opportunités ». Grâce à l’élément Eau, il ne faut pas oublier que 2022 est aussi une année pour développer notre potentiel, et notre créativité.

Belle année du Tigre d’Eau !

8 novembre : Début de l’hiver dans le calendrier chinois

Et oui, certains d’entre vous le savent peut-être déjà mais le calendrier chinois ne fonctionne pas comme le nôtre. Il s’agit d’un calendrier luni-solaire, basé sur 12 mois lunaires. Ainsi chaque mois débute lors d’une nouvelle lune et suit le cycle de la lune. Pour se raccorder au cycle solaire, on rajoute de temps en temps un 13ème mois. C’est pour cela que les dates du Nouvel An chinois changent chaque année.

Pour les saisons, c’est la même chose : celles-ci ne suivent pas notre calendrier grégorien. Dans notre culture occidentale, le début de chaque saison est marqué par un phénomène d’équilibre/non-équilibre entre la durée du jour et de la nuit. Ainsi le printemps et l’automne débutent à l’équinoxe, quand la durée du jour et de la nuit sont égales, alors que l’été et l’hiver débutent aux solstices quand le jour est le plus long pour l’été et quand la nuit est la plus longue pour l’hiver. Dans le calendrier chinois, les équinoxes et solstices ne marquent pas le début des saisons, mais l’apogée de chaque saison. Ainsi l’équinoxe de mars correspond au milieu / apogée de la saison du printemps, le solstice de juin au milieu de l’été, l’équinoxe de septembre au milieu de l’automne et le solstice de décembre au milieu de l’hiver. Il en résulte donc un décalage pour les débuts de chaque saison, qui ont lieu environ 6 semaines avant les équinoxes ou solstices.

Ainsi, chaque année, l’hiver, selon le calendrier chinois, débute autour du 7 novembre. Pour cette année 2021, la saison de l’hiver débute lundi 8 novembre prochain. Si vous le souhaitez, vous pouvez lire ou relire l’article que j’ai déjà écrit concernant les conseils énergétiques en hiver. Vous le trouverez en cliquant ICI.

Le 1er jour de chaque saison, il peut être bénéfique de pratiquer des mouvements de Qi Gong, quels qu’ils soient, afin d’accorder nos énergies à la nouvelle saison qui débute. Je vous conseille donc vivement de pratiquer lundi 8 novembre prochain. À cette occasion, si vous cherchez des idées, vous trouverez plein d’exercices et de mini séances de Qi Gong (d’environ 20 min) sur ma chaîne YouTube. Voici le lien : L’Envol des Oies Sauvages

Je vous souhaite une belle pratique et surtout de passer un bel hiver !

Fête de la Lune ou Fête de la mi-automne

Chaque année, le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, a lieu la Fête de la Lune, appelée également la Fête de la Mi-Automne. Ce jour-là est toujours un jour de Pleine Lune. Celle-ci est réputée être la plus ronde et la plus lumineuse de l’année en ce jour. Dans notre calendrier grégorien, la date varie entre septembre et octobre. Cette année, elle aura lieu le mardi 21 septembre 2021.

La Lune a toujours été un symbole très important pour les Chinois. Elle symbolise la famille et le rassemblement familial. À l’origine, la Fête de la Lune était une fête agricole, où l’on remerciait pour les moissons et les récoltes de l’année.

Gâteaux de Lune

Traditionnellement, on profite de cette journée pour se réunir en famille, déguster des gâteaux de Lune et admirer la Lune avec ses proches. Dans certaines villes ont également lieu des défilés de danseurs de Dragons et de lanternes.

Pour les Chinois, il s’agit de la deuxième fête la plus importante après le Nouvel An Chinois.

Il existe plusieurs légendes autour de cette fête, mais la plus connue est la légende de Chang’e s’envolant vers la lune.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l’eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l’aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l’Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d’immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang’e. Ainsi conserva-t’il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l’arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l’absence de Hou Yi, Pang Meng (l’un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang’e décida de boire l’élixir pour éviter qu’il ne s’en empare. Dès cet instant, Chang’e s’envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang’e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Chang’E

Pour l’anecdote, dans l’enchaînement de Qi Gong « TaijiQiGong », il existe un mouvement qui s’appelle « Chang’e, la fille qui vit dans la lune, soulève ses longues manches ».

À l’occasion de la Fête de la Lune, il peut être bon de pratiquer la Méditation de la Pleine Lune des Récoltes, « Harvest Full Moon Meditation ». Cette méditation aide à illuminer votre esprit, transformer les émotions négatives et nourrir votre énergie Yin pour les saisons de l’automne et de l’hiver à venir. Il s’agit d’une méditation simple et assez courte proposée par Maître Liu He. Vous pourrez la retrouver dans un précédent article que j’avais écrit en cliquant ICI.

La colline de la Lune

En ce moment où il est difficile de voyager, je replonge dans mes souvenirs.

Lors de mon voyage en Chine, en 2016, nous sommes allés à la colline de la lune, près de Yangshuo (province autonome de Guangxi). Cette petite montagne s’appelle ainsi car, en son centre, il y a un trou en forme de cercle. Il faut monter 860 marches au milieu d’une forêt d’arbres et de bambous.

Au sommet, vous pouvez admirer la vue sur la ville de Yangshuo et les « pains de sucre », montagnes au relief karstique. Ce jour-là, la rivière était marron de tout le limon emporté pendant les pluies de la mousson.

Fête du Printemps et Fête des Lanternes

Il y a quelques jours a eu lieu le Nouvel An Chinois. Celui-ci se passe toujours à la deuxième nouvelle lune qui suit le solstice d’hiver et marque le début de la Fête du Printemps. Cette fête est la plus importante de l’année pour le monde chinois. C’est l’occasion pour chaque famille de réunir tous ses membres.

Les festivités s’étendent sur 2 semaines. La veille du Nouvel An et les 3 jours qui suivent sont les plus importants.

La tradition remonte à plus de 3000 ans (pendant la dynastie des Shang, 17ème à 11ème siècle avant notre ère). Il s’agissait d’une fête agricole pendant laquelle on offrait des sacrifices aux divinités et aux ancêtres pour les remercier des dons de la nature. Cette fête n’était pas régulière au début, elle l’est devenue au fil des siècles. Plus tard, elle fut transformée et devint une célébration entre l’ancienne et la nouvelle année.

Cette fête s’appelle également Guo Nian en chinois et signifie « se tenir à l’écart du monstre Nian ». Il y a plusieurs légendes au sujet du monstre Nian, mais la plus connue raconte que Nian était un animal féroce de l’Antiquité qui vivait dans les profondeurs de la montagne et qu’il dévorait des bêtes pour ses repas. Quand l’hiver se faisait trop long et trop rude et que le gibier venait à manquer, il quittait sa montagne et venait jusqu’aux villages où il attrapait les animaux domestiques et même des êtres humains. Les villageois en avaient très peur. Au fil du temps, ces derniers se rendirent compte que Nian avait peur de 3 choses : la couleur rouge, le bruit et le feu. C’est pourquoi, avant l’arrivée de Nian, ils peignaient en rouge les portes des maisons, allumaient un grand feu devant et ils faisaient beaucoup de bruit en frappant des objets. Ainsi, grâce à ces trois éléments, ils réussirent à empêcher Nian d’entrer dans les villages. Cette tradition est encore maintenue de nos jours avec des décorations rouges suspendues aux portes et les pétards qui explosent et rappellent ainsi le feu et le bruit.

Avant le Nouvel An (début de la Fête du Printemps), il est de tradition d’acheter de la nourriture pour préparer les différents repas de la fête, des nouveaux vêtements, ainsi que des petits cadeaux pour ses proches. On fait un grand nettoyage et une grande lessive, pour chasser le mauvais Qi accumulé de l’année écoulée. On décore également les portes avec des calligraphies réalisées sur papier rouges et signifiant « bonheur » ou tout autre texte invitant le bon Qi (la bonne énergie) à entrer et on accroche deux lanternes rouges.

Le soir de la veille du Nouvel An, les familles se réunissent et prennent ensemble le dîner. Le matin du Nouvel An, les Chinois s’habillent avec leurs vêtements de fête et offrent à leurs proches les petits cadeaux préparés. C’est ainsi pendant les deux semaines : les gens échangent avec leurs amis, leurs collègues, leurs camarades de classe des petits cadeaux et leurs bons vœux, ils assistent à des défilés, font éclater des pétards pour chasser les mauvais esprits.

Tout se termine au 15ème jour (jour de la pleine lune) avec la Fête des Lanternes. Ce jour-là, tout le monde allume des lanternes rouges. Les villes organisent même des expositions de lanternes. Les enfants se promènent dans les rues avec leurs lanternes sur lesquelles sont écrites des devinettes. Les Chinois assistent à différents spectacles : danse des Lions, danse du Dragon, danse au tambourin, marche sur des échasses. Tout se termine par des feux d’artifice.

 

Retrouvez un article sur le symbole du bonheur en Chine en cliquant ici.

2021 – année du Boeuf de Métal

Le 12 février 2021 prochain, c’est le nouvel an chinois. Nous entrerons dans l’année du Bœuf de Métal.

En effet, le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire, il est donc basé sur les positions du soleil et les phases de la lune. La nouvelle année a toujours lieu lors de la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver. C’est pourquoi la date varie chaque année entre le 20 janvier et le 20 février. Chaque année est également associée à un animal de l’ astrologie chinoise (cette année il s’agit du Bœuf) et à un des cinq éléments (le Métal pour 2021).

Qu’est-ce que cela signifie pour nous, en cette année 2021 ?

Le Bœuf est un animal qui aime travailler, qui aime le labeur. C’est un animal qui a également beaucoup de persévérance et de patience. Le Bœuf nous incite ainsi à redoubler d’effort pour cette année 2021 pour sécuriser notre vie et celle de nos proches, et à prendre nos responsabilités. Le Bœuf est aussi un animal qui aime les traditions, la famille et la stabilité. A nous d’honorer nos traditions, nos familles et l’Amour en cette année 2021.

Le Bœuf est également le symbole de l’agriculture. Le Bœuf aide à cultiver la Terre et à faire naître la nourriture qui permet d’entretenir notre corps et notre santé. Et ceci est d’autant plus vrai cette année que l’élément Métal est associée au Bœuf. Le Métal, c’est la charrue qui laboure la Terre.  Ainsi, à l’image du Bœuf, le travail acharné et la discipline peuvent nous apporter une vie saine et riche.

La Terre, en médecine traditionnelle chinoise, est l’élément qui est lié à l’organe Rate-Pancréas et donc au système digestif. En cette année 2021, soyons à l’image du Bœuf et travaillons avec labeur sur l’élément Terre, c’est-à-dire sur notre système digestif de manière générale. N’oublions pas que la majeure partie de nos cellules immunitaires (système défensif du corps) se trouvent dans notre système digestif et que ce dernier est considéré comme le 2ème cerveau. Il va digérer aussi bien la nourriture que nous lui donnons que les informations dont nous avons connaissance et les émotions que nous ressentons. Soignons notre digestion, prenons soin d’elle, en lui apportant de la nourriture saine, dans tous les sens du terme. Pratiquons le Qi Gong pour aider à équilibrer et tonifier notre système digestif. Ainsi, pour les personnes qui le connaissent, le Qi Gong de la carte magique de l’abdomen est un très bon enchaînement à pratiquer cette année. Vous trouverez également ci-dessous deux vidéos avec des mouvements spécifiques pour le système digestif.

Je vous souhaite une très belle année du Bœuf de Métal !