Blog

Mini conférence sur le Qi Gong

Dans cette vidéo, extraite de Festiseva en 2020, je propose de répondre à plusieurs questions concernant le Qi Gong :

Qu’est-ce que le Qi Gong ? D’où cela vient-il ? Depuis quand cela existe t-il ? Quels liens entre le Qi Gong et la Médecine Chinoise ? Concrètement, en quoi consiste la pratique du Qi Gong ? Quels types d’exercices pratique t-on lors d’une séance de Qi Gong ? Quels sont les bienfaits du Qi Gong ?

Retrouvez d’autres vidéos et des séances de Qi Gong sur ma chaîne YouTube L’Envol des Oies Sauvages

Atelier du 5 juin 2021 : Qi Gong de la Quintessence

Le samedi 5 juin, je vous propose de pratiquer ensemble le Jin Cui Qi Gong appelé Qi Gong de la Quintessence. Cet enchaînement est composé de mouvements très simples qui permettent d’équilibrer Yin-Yang à l’intérieur de notre corps ainsi que de nourrir l’énergie de tous nos organes. Pratiqué régulièrement, ce Qi Gong favorise l’harmonisation de notre santé physique, émotionnelle mais aussi spirituelle.

Ce Qi Gong a été créé par Maître Chen Fu Yin, que j’ai eu la chance de rencontrer, et qui fait partie des Fondateurs du Premier Institut de Qi Gong à Pékin, dont le but était de rassembler les Maîtres de Qi Gong. Il a recueilli et étudié les différentes méthodes réparties à travers la Chine. De son étude, il en a ressorti les bases fondamentales communes à toutes ces formes et ainsi créé le Jin Cui Qi Gong.

Vous pourrez assister en direct, depuis chez vous, à l’atelier en vous connectant le samedi 5 juin 2021 de 14h à 16h. Cet atelier sera enregistré et vous disposerez également du replay pendant 1 mois. Ce qui signifie que les personnes qui ne sont pas disponibles le samedi 5 juin peuvent quand même s’inscrire à l’atelier et avoir accès au replay.

L’atelier est ouvert et accessible à tous, même les personnes qui n’ont jamais pratiqué le Qi Gong.

Vous avez juste besoin :

  • d’un ordinateur / tablette ou smartphone
  • d’un accès à internet
  • d’une tenue confortable de type legging + tee-shirt ou tenue de sport
  • d’un endroit calme où vous ne serez pas dérangé
  • d’un tapis
  • d’un coussin de méditation ou une chaise

Tarif : participation libre à partir de 5€

Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer ICI.

Vous recevrez un lien par mail la veille de la séance pour vous connecter.

Pour tous renseignements : lenvoldesoiessauvages@gmail.com ou 06 89 57 69 13

La saison de l’Été

Le 5 mai prochain débute la saison de l’été selon le calendrier chinois. Cette saison se terminera le 7août et le solstice d’été (21 juin) en marque son centre.

L’été est la saison la plus chaude de l’année avec le Soleil qui se retrouve à son zénith et nous réchauffe. La nature y est épanouie, les fruits, légumes, et cultures arrivent à maturité, l’abondance est présente. Toute vie sur terre dépend de la chaleur du soleil. Sans chaleur, il n’y a pas de Vie, quelle qu’elle soit.

Selon la philosophie chinoise, chaque saison est liée à un élément. Vous pouvez d’ailleurs lire l’article suivant que j’ai écrit sur la Théorie des 5 éléments en cliquant ICI. La saison de l’été est liée à l’élément Feu. Cela se comprend aisément car le Feu est à l’image du soleil. Il est symbole de brillance, de lumière, d’éclat, de chaleur, de bien-être. Il est également l’expression du mouvement et de la danse. L’été est le moment de l’année où le Yang est à son maximum. C’est le temps de l’action et du mouvement, de l’ouverture au monde extérieur, de la diversification des activités. Si l’on écoute bien ses envies profondes, à la saison de l’été, nous avons envie de danser, festoyer, communiquer avec les autres. Nous avons envie de nous extérioriser, ce qui est bien une manifestation de l’énergie Yang.

Comme on peut le constater, la saison de l’été nous invite au mouvement, à l’action, le soleil nous invite à nous lever tôt et nous coucher tard. La nature nous demande de travailler pour récolter le fruit des semences. Et oui, si vous connaissez un tant soit peu le monde agricole, vous savez que la saison de l’été est une saison rude pour les cultivateurs, où les journées sont longues, où les tracteurs et moissonneuses tournent dans les champs jusqu’à minuit, voire 2-3 h du matin, pour reprendre dès le lendemain matin. Or, contradiction de notre culture récente, la saison de l’été est maintenant une saison dédiée au repos, celle des vacances. Depuis maintenant quelques décennies, on agit à l’inverse de la nature qui nous entoure, on va à l’encontre des énergies qui sont en nous et autour de nous. En fait, pour respecter le cycle naturel et énergétique, on devrait se reposer à la période hivernale, tout comme la nature et les animaux qui se mettent en retrait, qui hibernent. Et, toujours à l’image de la nature, on devrait profiter de l’été pour travailler plus, agir plus, comme le faisaient finalement nos ancêtres. A trop agir à l’inverse de la nature, nous pouvons nous sentir las et fatigué. Alors que si l’on suit le rythme des saisons, notre corps se retrouve nourri au fil de l’année par les différentes énergies de chaque saison et se régule de lui-même. Alors faut-il supprimer ces vacances ? Non, ces congés ont été acquis par nos aînés et sont importants, mais peut-être pouvons veiller à la période à laquelle nous les posons. Peut-être pouvons-nous également veiller à prendre des habitudes de repos en hiver, malgré notre activité professionnelle. Pour cela, je vous reporte à un précédent article sur la période hivernale, vous le trouverez ICI.

La saison de l’été est également liée à l’organe du Cœur en Médecine Traditionnelle Chinoise. En été, l’énergie du Cœur s’active plus que lors des autres saisons. Le Cœur, en énergétique chinoise, c’est le maître du sang, celui qui gouverne l’appareil circulatoire, les veines et les artères, celui qui gère la circulation du sang. Les personnes avec une énergie du Coeur affaiblie peuvent éprouver des problèmes de circulation sanguine, qui seront accentués en été. Le Cœur est également la maison, la résidence du Shen. Le Shen, c’est notre conscience, notre intelligence. La conscience est ce qui nous éclaire, à l’image du Feu de l’été qui éclaire.

Comme nous l’avons vu, l’été est la saison la plus chaude de l’année. Cette chaleur est nécessaire à toute vie. Aucune plante, aucun humain ne peut vivre sans cette chaleur. C’est la chaleur qui aide notre Cœur à pousser le sang dans les artères. Mais l’excès de chaleur peut aussi être nuisible. À l’image du Feu qui brûle et nous réchauffe, celui-ci peut également être instable et devenir incontrôlable, à l’image d’un incendie qui ravage. En été, il faut donc chercher à profiter de la chaleur du soleil, mais sans excès. Car l’excès de chaleur dessèche la peau et abîme l’énergie du Cœur. Pour cela, essayons de profiter de l’ombre des sous-bois, de la fraîcheur d’un torrent, des conversations amicales en fin de journée quand l’ombre descend, … On peut également utiliser l’énergie de l’Eau qui est très complémentaire du Feu et qui permet d’empêcher la sécheresse qui est le terrain des incendies. Essayons d’avoir une bonne hydratation et cultivons l’énergie de nos Reins qui sont le siège de l’Énergie Eau de notre corps. Retrouvez deux articles sur l’Énergie des reins en cliquant ICI et . De plus, il est bon également d’éviter la sudation excessive qui, à l’image de trop de chaleur, est nocive pour notre santé et notre Cœur car elle implique une perte d’énergie importante. Pour cela, nous pouvons réduire les sports trop intensifs ainsi que les hammams et sauna, surtout dans les régions où il fait très chaud.

Enfin, comme je l’ai précisé plus haut, la saison de l’été est la saison du Feu. Le Feu est un élément de combustion qui permet d’éliminer les déchets et les toxines. On peut le voir lorsque l’on a de la fièvre, ce qui correspond à un réchauffement du corps. La fièvre permet de purifier notre sang et d’évacuer les virus et bactéries. La fièvre est une bonne chose pour notre corps. C’est son excès qui la rend incontrôlable et c’est à ce moment là que réside le danger, à l’image du Feu. Le Feu permet donc de détruire les toxines qui sont en nous, qu’elles soient corporelles, émotionnelles et/ou spirituelles. L’été peut donc être un bon moment pour se « nettoyer » et se purifier.

La colline de la Lune

En ce moment où il est difficile de voyager, je replonge dans mes souvenirs.

Lors de mon voyage en Chine, en 2016, nous sommes allés à la colline de la lune, près de Yangshuo (province autonome de Guangxi). Cette petite montagne s’appelle ainsi car, en son centre, il y a un trou en forme de cercle. Il faut monter 860 marches au milieu d’une forêt d’arbres et de bambous.

Au sommet, vous pouvez admirer la vue sur la ville de Yangshuo et les « pains de sucre », montagnes au relief karstique. Ce jour-là, la rivière était marron de tout le limon emporté pendant les pluies de la mousson.

Atelier de Qi Gong pour nourrir sa féminité

Samedi 20 mars de 14h à 16h
Atelier de Qi Gong en visioconférence
Nourrir sa féminité

Le Qi Gong est un art énergétique thérapeutique qui peut être pratiqué par tous, à tout âge et dans toutes conditions physiques. Cependant, les femmes sont physiologiquement différentes des hommes. Elles sont beaucoup plus influencées par les hormones produites et par les émotions ressenties. Elles connaissent également plusieurs étapes dans leur vie qui nécessitent un apport abondant en sang : règles, grossesse, accouchement, ménopause. En énergétique chinoise, la femme représente l’énergie yin et, dans un mode de vie basé sur des valeurs yang, elle a besoin de nourrir cette énergie yin interne, d’être à l’écoute d’elle-même, d’être dans la douceur, la souplesse et la grâce pour pouvoir se réaliser.

C’est pourquoi, je vous propose, pendant cet atelier, de pratiquer des mouvements de Qi Gong spécifiques qui vont vous permettre de renforcer votre énergie Yin, de favoriser l’apport en sang dont votre corps a besoin, d’être à l’écoute de celui-ci, de prendre soin de vous, afin de vivre plus sereinement et harmonieusement votre vie de femme.

Vous pourrez assister en direct, depuis chez vous, à l’atelier en vous connectant le samedi 20 mars de 14h à 16h. Cet atelier sera enregistré et vous disposerez du replay pendant 1 mois. Ce qui signifie que les personnes qui ne sont pas disponibles le samedi 20 mars peuvent quand même s’inscrire à l’atelier et avoir accès au replay.

L’atelier est ouvert et accessible à tous, même les personnes qui n’ont jamais pratiqué le Qi Gong

Vous avez juste besoin :

  • d’un ordinateur / tablette ou smartphone
  • d’un accès à internet
  • d’une tenue confortable de type legging + tee-shirt ou tenue de sport
  • d’un endroit calme où vous ne serez pas dérangé
  • d’un tapis
  • d’un coussin de méditation ou une chaise

Tarif : participation libre à partir de 5€

Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer ICI.

Vous recevrez un lien par mail la veille de la séance pour vous connecter.

Pour tous renseignements : lenvoldesoiessauvages@gmail.com ou 06 89 57 69 13

Fête du Printemps et Fête des Lanternes

Il y a quelques jours a eu lieu le Nouvel An Chinois. Celui-ci se passe toujours à la deuxième nouvelle lune qui suit le solstice d’hiver et marque le début de la Fête du Printemps. Cette fête est la plus importante de l’année pour le monde chinois. C’est l’occasion pour chaque famille de réunir tous ses membres.

Les festivités s’étendent sur 2 semaines. La veille du Nouvel An et les 3 jours qui suivent sont les plus importants.

La tradition remonte à plus de 3000 ans (pendant la dynastie des Shang, 17ème à 11ème siècle avant notre ère). Il s’agissait d’une fête agricole pendant laquelle on offrait des sacrifices aux divinités et aux ancêtres pour les remercier des dons de la nature. Cette fête n’était pas régulière au début, elle l’est devenue au fil des siècles. Plus tard, elle fut transformée et devint une célébration entre l’ancienne et la nouvelle année.

Cette fête s’appelle également Guo Nian en chinois et signifie « se tenir à l’écart du monstre Nian ». Il y a plusieurs légendes au sujet du monstre Nian, mais la plus connue raconte que Nian était un animal féroce de l’Antiquité qui vivait dans les profondeurs de la montagne et qu’il dévorait des bêtes pour ses repas. Quand l’hiver se faisait trop long et trop rude et que le gibier venait à manquer, il quittait sa montagne et venait jusqu’aux villages où il attrapait les animaux domestiques et même des êtres humains. Les villageois en avaient très peur. Au fil du temps, ces derniers se rendirent compte que Nian avait peur de 3 choses : la couleur rouge, le bruit et le feu. C’est pourquoi, avant l’arrivée de Nian, ils peignaient en rouge les portes des maisons, allumaient un grand feu devant et ils faisaient beaucoup de bruit en frappant des objets. Ainsi, grâce à ces trois éléments, ils réussirent à empêcher Nian d’entrer dans les villages. Cette tradition est encore maintenue de nos jours avec des décorations rouges suspendues aux portes et les pétards qui explosent et rappellent ainsi le feu et le bruit.

Avant le Nouvel An (début de la Fête du Printemps), il est de tradition d’acheter de la nourriture pour préparer les différents repas de la fête, des nouveaux vêtements, ainsi que des petits cadeaux pour ses proches. On fait un grand nettoyage et une grande lessive, pour chasser le mauvais Qi accumulé de l’année écoulée. On décore également les portes avec des calligraphies réalisées sur papier rouges et signifiant « bonheur » ou tout autre texte invitant le bon Qi (la bonne énergie) à entrer et on accroche deux lanternes rouges.

Le soir de la veille du Nouvel An, les familles se réunissent et prennent ensemble le dîner. Le matin du Nouvel An, les Chinois s’habillent avec leurs vêtements de fête et offrent à leurs proches les petits cadeaux préparés. C’est ainsi pendant les deux semaines : les gens échangent avec leurs amis, leurs collègues, leurs camarades de classe des petits cadeaux et leurs bons vœux, ils assistent à des défilés, font éclater des pétards pour chasser les mauvais esprits.

Tout se termine au 15ème jour (jour de la pleine lune) avec la Fête des Lanternes. Ce jour-là, tout le monde allume des lanternes rouges. Les villes organisent même des expositions de lanternes. Les enfants se promènent dans les rues avec leurs lanternes sur lesquelles sont écrites des devinettes. Les Chinois assistent à différents spectacles : danse des Lions, danse du Dragon, danse au tambourin, marche sur des échasses. Tout se termine par des feux d’artifice.

 

Retrouvez un article sur le symbole du bonheur en Chine en cliquant ici.